LES ANCIENS DU HBB FONT CHUTER L'OGRE GRESLI

12 octobre 2016 - 10:17

Il fallait être un peu fou, ou en tout cas très joueur, pour parier sur une victoire des anciens du HBB dans la salle de LAGRESLE, favorite d'un groupe assez relevé.

C'est pourtant bien ce qui est arrivé vendredi soir.

Une première mi-temps très aboutie des noirs en attaque leur permet de virer en tête à la pause (33-43).

Une belle réaction gresloise, conjuguée à un "trou noir" des joueurs du HBB au 3ème QT, remporté 30-3 (!!!) par les locaux, font basculer le score en leur faveur (63-46).

Beaucoup pensaient alors que le match était plié, même parmi les plus fervents supporters du HBB ayant fait le long déplacement (n'est-ce pas Michel !!!), mais c'était sans compter sur la résistance des visiteurs dans le dernier QT, qui petit à petit grappillent leur retard grâce à une défense un peu plus agressive, une adresse retrouvée, et quelques maladresses adverses (notamment à 3 points pour un joueur pourtant très efficace dans l'exercice habituellement, dont nous tairons le nom car il souhaite garder l'anonymat par peur des représailles Afficher l'image d'origine).

Bref, après quelques séances de lancers-francs et des temps-morts "stratégiques" de part et d'autre dans la dernière minute, le HBB se retrouve avec la possession à 11 secondes de la fin du match et 2 points de retard.

Les dieux du basket étaient en noir ce soir-là car à la dernière seconde, Didier, servi seul dans le corner, marque le 3 point qui crucifie les locaux au buzzer (score du 4ème QT : 6-24).

Stupéfaction générale dans la salle de LAGRESLE puisque cette équipe venait de perdre son premier match depuis 3 saisons !!!

Score final 69-70 pour un match très intéressant, à jouer comme à regarder de l'avis général, et disputé dans un excellent état d'esprit.

Un très bon repas pour clôturer cette belle soirée (merci pour l'accueil), et tout le monde est prêt à remettre ça dans quelques semaines, pour un match retour aux allures de revanche. Ca promet ...

Merci à JYB pour les photos.

 

Commentaires

+